La vigne arriva dans cette zone de la Toscane connue ensuite comme ‘Chianti’ grâce aux Étrusques, une population qui a vécu dans cette région entre le IXème siècle av. J.-C. et le Ier siècle av. J.-C.  Dans les siècles successifs, les Romains préservèrent la viticulture. Après les invasions barbares, les moines Bénédictins et Vallombrosains (ceux qui fondèrent Badia di Pomaio) remplacèrent les Romains, essentiellement en sauvant de l’oubli des centaines d’années de connaissance viticole.

Dès le moment où il jaillit hors d’un tonneau, le Chianti gagna l’admiration des riches et des pauvres. De nombreuses personnalités italiennes de premier plan, comme Michel-Ange et Galilée, achetèrent même des demeures dans la zone du Chianti pour pouvoir superviser personnellement la production du vin.

Aujourd’hui, nous avons de nombreuses variétés de Chianti, provenant de différentes zones de production.

Le Chianti Classique, produit sur les vastes territoires situés entre Florence et Sienne, est l’un des vins les plus nobles au monde. Sa couleur rouge rubis caractéristique et sa consistance veloutée proviennent du processus de maturation qui doit durer au moins onze mois. La reine incontestée de la production du Chianti Classique est le raisin Sangiovese, le plus répandu en Toscane. D’autres variétés sont acceptées, mais uniquement dans des pourcentages plus bas (pas plus de 20%).

Le Chianti Montalbano remonte à la fin du XIIIème siècle après J.-C. et est produit dans la zone située entre Florence et la ville de Pistoia. Dans ce cas également, le raisin Sangiovese est la composante la plus importante (il doit représenter au moins 75% du corps du vin). Les autres variétés de raisins utilisées sont Canaiolo, Malvasia bianca et Trebbiano. Le Chianti Montalbano s’associe normalement à la charcuterie classique de la Toscane, à la viande rouge, au gibier et au sanglier.

La province d’Arezzo a aussi son propre Chianti. Le Chianti Colli Aretini remonte probablement au XIVème siècle (mais il pourrait être plus ancien) et est produit à partir du raisin Sangiovese. C’est un vin jeune, sec et au goût prononcé qui s’associe bien quasiment à tout. C’est de cette zone également que le Vin Santo du Chianti dei Colli Aretini trouve son origine, c’est un vin de dessert obtenu exclusivement du raisin blanc laissé passeriller pendant quelques mois.

Ce sont simplement quelques exemples des nombreuses étiquettes et variétés de Chianti produites en Toscane.

Les producteurs sont également nombreux et variés. D’Antinori à Banfi et Frescobaldi, tous offrent des tours incroyables et des dégustations qui font venir l’eau à la bouche.

Catégorie